La chronique de Max sur Télé Souvenirs
Télé Souvenirs >  La chronique de Max > Chronique # 17
Accueil       Séries       Émissions       Stars       Cinéma       Coin des annonces         Personnages       Mémoire sonore       Liste d'envoi
 Chronique # 17
 
DVD       Horaire TV       Choniques de Max       Quoi de neuf?       Partenaires       Shopping       Plan du site       Favoris       Pour nous joindre

La terre s'abime dans un ciel étoilé

Au dessus de Montréal, Québec, Canada - 30 mai 2007
Par Max

Max n'était pas mort. Il était congelé entre le King et Walt Disney. Un pet sorti des entrailles d'un roi déchu l'a ramené à la vie. Et il signe une chronique inspiré par son contact avec l'outre-tombe qui nous dit que notre monde est en danger... La suite après.

De moins en moins de gens s’apitoient sur le sort des enfants soldats de l’Afrique qui crèvent avant leur puberté. Le monde hésite à peine à acheter un t-shirt ou une balle de baseball confectionnés par des enfants esclaves du tiers monde. On en vient à se demander ce qui pourrait réussir à émouvoir les terriens pour qui les horreurs du bout du monde sont comme des mauvais rêves qu’il faut vite oublier.

Réjouissons-nous, car un espoir nouveau vient confirmer que nous avons du cœur. Alleluia! Les grands médias jouent leur rôle de leader en faisant revivre, dans le malheur de quelques-uns, la conscience des masses. Vous doutez ? Incrédules. Pourtant plusieurs quotidiens sérieux reprenaient hier la confession de Britney Spears reconnaissant avoir atteint le fond du baril. La veille les malheurs de la pauvre Lindsay Lohan tournaient en rond dans ce qui restait d’une bouteille de vodka. C’est sans parler de la peur que nous a foutu Mischa Barton hospitalisée pour avoir imposé à son corps longiligne un cocktail d’antibiotiques et d’alcool.

Je comprends mal que des gens puissent se lever le matin et se rendre au bureau comme si de rien n’était pendant que Jessica Simpson et John Mayers, le couple de l’heure d’Hollywood, a rompu la veille pour la onzième fois. Pendant que madame tout le monde se soucie du lunch des enfants à leur départ pour l’école, que monsieur se demande quelle cravate il devrait porter pour son meeting du matin, pendant que des gestes anodins sont posés par milliards par des automates humains, un changement crucial s’est produit à leur insu dans leur univers. Un changement responsable du réchauffement planétaire, coupable de l’éruption d’un volcan de boue en Indonésie, du dérèglement hormonal de ma voisine… et d’un incalculable nombre de catastrophes naturelles ou surnaturelles. Sans que personne ou presque ne s’en aperçoive, la terre a quitté l’orbite du soleil pour graviter autour des étoiles… du Star System.

Vos commentaires sont les bienvenus